Le Tarot de Marseille

On peut chercher longtemps les origines du Tarot, on les trouvera partout. Chaque tradition, chaque époque et chaque sagesse les réclament. Et puisque "arcane" veut dire mystère, une légende fera bien l’affaire.

La légende du Tarot

Dans une époque très reculée, les sages Anciens s’étaient réunis pour discuter d’une très grave question. Par leurs facultés prophétiques, ils savaient que dans un temps proche, leur civilisation serait détruite et avec elle, les temples des dieux et déesses, les sanctuaires de culte, les écoles initiatiques où s’enseignait la Vérité métaphysique. Il fallait donc trouver le moyen de préserver de la destruction complète les bases les plus précieuses de la doctrine occulte.

Plusieurs procédés furent proposés par les membres du conseil des sages Anciens.

« Peignons les textes des axiomes sur les murs les plus solides du temple le plus vénérable » disait l’un, mais on lui objectait que la violence de la guerre et la force destructrice du temps n’épargnerait pas le monument.

« Gravons-les sur des plaques du métal le plus résistant » proposait un autre, mais on lui répondait : « Si c’est un métal non précieux, il rouillera et, s’il est précieux, on le volera ».

Un troisième se risqua : « Confions nos arcanes à un homme simple et vertueux, qui en conservera le secret et le donnera avant sa mort à un autre être simple et vertueux, et ainsi de suite jusqu’au moment où le temps sera venu de professer et de comprendre à nouveau la Vérité » ; mais lui disait-on : « La vraie simplicité de l’âme est une chose rare et la vertu est sujette à la tentation ».

Alors, le plus jeune des Anciens s’exprima ainsi :

« Servons-nous des vices, des mauvaises passions de l’homme pour préserver le dépôt de nos doctrines secrètes. Exprimons celles-ci symboliquement par des figures simples, multiplions-les à l’infini et ainsi elles serviront à assouvir une des passions les plus vives de l’homme : la passion pour le jeu. Confions aux énergies du Mal la préservation de la Vérité qui contient le salut et le bonheur du monde».

Cette idée fut acceptée. Les Anciens sages transposèrent donc en images symboliques la connaissance et la sagesse de leur doctrine secrète, ils en firent un jeu qu’ils mirent en circulation et qui, diffusé de siècles en siècles, préserva sous cette forme allégorique toutes les vérités cachées.

Telle serait l’origine du jeu de Tarot.

 

Texte tiré du site: http://www.tarosophie.ch/